retour à HorizonZéro HorizonZero 03 vertical line layout graphic english >  

version imprimable  >

l'artiste en tant qu'inventeur : reconnaissance
Voyez cet article en version Flash  nécessite Flash 6 >

Reconnaissance
ARS Electronica 2002-- Rokeby Unplugged

Depuis ses débuts en 1979, le Festival Prix Ars Electronica de Linz, en Autriche, est devenu l'un des plus importants rendez-vous annuels réunissant les artistes de l'art numérique et les théoriciens culturels du monde entier. Durant les deux dernières décennies, le festival a exploré le territoire en pleine expansion des nouveaux médias par le biais de thèmes allant du sublime, avec «Sky Art» en 1982, à la catastrophe, avec « Out of Control » en 1991, qui se voulait un regard sur le phénomène de la mécanisation effrénée.

Le thème du festival de 2002 correspond en tous points à notre monde, de nouveau en guerre : « UNPLUGGED : L'art, scène des conflits mondiaux »; particulièrement, il met l'accent sur la mondialisation, l'Afrique et le Tiers-Monde. Sur le site Web [http://www.aec.at/festival2002/] du festival, Gerfried Stocker, directeur artistique d'Ars Electronica, explique :

Le choix du thème pour Ars Electronica 2002 est représentatif de la force avec laquelle l'élément politique se manifeste de nouveau ­ et continuera de se manifester ­ dans l'art, dans les discours intellectuels et dans la pratique de l'art ­ un phénomène qui n'est pas apparu en fonction des événements du 11 septembre, mais qui, au contraire, s'est amorcé conjointement avec les mouvements de protestation qui ont eu lieu à Seattle, à Gênes et à Porto Alegre. Ce phénomène progresse essentiellement grâce à l'énergie et l'apport fournis par la génération des computerkids. La question de l'art en tant que scène des conflits mondiaux s'appuie sur le pouvoir viral de l'art ainsi que sur sa capacité à élaborer des stratégies, des approches et des modèles conceptuels différents.

Cette année, l'artiste canadien David Rokeby a été mis en nomination pour l'un des plus prestigieux prix du festival, le Golden Nica, dans la catégorie Art interactif. Rokeby a remporté ce prix grâce à n-cha(n)t, une oeuvre novatrice utilisant des machines qui parlent afin d'examiner la tension qui peut survenir entre les intelligences humaine et artificielle. L'installation lauréate, décrite par Rokeby comme « une communauté d'ordinateurs se parlant, bavardant entre eux, réfléchissant, entonnant des chants », semble un choix étrange dans le contexte d'un thème aussi politiquement chargé, bien que l'oeuvre soit ravissante d'un point de vue linguistique. En y réfléchissant, on se rend compte que l'art de Rokeby a souvent été subtilement politique et anticonformiste, dévoué à des modèles conceptuels différents qui nous obligent à remettre en question la technologie et son utilité quotidienne en tant qu'expression du désir humain.

Si le concept de la mondialisation et le World Wide Web ont grandi ensemble, le fait de remettre en question les politiques supportant une planète mondialement connectée peut également mener à une remise en question de la technologie qui la soutient. Examinant l'authenticité de l'intelligence artificielle, la dynamique de l'interaction entre l'humain et l'ordinateur, ou même le caractère complètement envahissant de la surveillance numérique, l'art de David Rokeby a toujours essayé d'attirer l'attention sur la technologie en tant que telle, particulièrement sur sa capacité d'influencer la perception et le comportement humains. Dans un monde où la technologie s'est introduite presque partout, où l'influence de l'ordinateur sur les êtres humains devient de plus en plus invisible, on ne peut être plus politique que cela.

Cette année, David Rokeby a remporté un Golden Nica à Ars Electronica. Voilà la troisième fois qu'il reçoit un prix dans le cadre de ce festival. En 1991, Rokeby a remporté l'exceptionnelle distinction d'honneur pour son installation musicale Very Nervous System. En 1997, Rokeby et son collaborateur Paul Garrin ont récolté la distinction d'honneur dans la catégorie Art interactif pour leur vidéo Border Patrol.

haut haut  

 

Valid XHTML 1.0!
Valid CSS!