retour à HorizonZéro HorizonZero 03 vertical line layout graphic english >  

version imprimable  >

angle d'incidence (oeuvres) : next memory city
Voyez cet article en version Flash  nécessite Flash 6 >

Next Memory City, Toronto : Venice
David Rokeby collabore avec Eve Egoyan et Michael Awad dans une exploration de l'Inter-cité.

Dans Seen, David Rokeby, en deux écrans séparés, présentera une série de vidéos de la Piazza San Marco de Venise. Un écran ne présentera que des objets en mouvement et un autre, que des objets inanimés. Un troisième écran suivra la trajectoire de chaque personne et de chaque pigeon de la Piazza. Avec éclat, les gens et les oiseaux glisseront d'un bout à l'autre de l'écran, et, avec le temps, laisseront de leur passage des traces qui s'estomperont. Le résultat final représentera un tourbillon d'activités urbaines. « Dans l'ensemble, dit Rokeby, l'intention est d'observer comment les gens occupent cet espace urbain particulier. »

Rokeby a créé Seen dans le cadre du projet Next Memory City, Toronto:Venice, une collaboration entre lui, la pianiste Eve Egoyan et l'architecte Michael Awad. NMC représentera le Canada à la 8e exposition internationale d'architecture de la Biennale de Venise (du 8 sep- tembre au 3 novembre 2002). L'installation en trois parties est conçue pour offrir un aperçu de l'Inter-cité, lieu virtuel existant entre des villes comme Venise et Toronto par l'entremise d'infrastructures de communications numériques utilisant de larges bandes passantes. L'Inter-cité, ne s'apparentant à ni l'un ni l'autre de ces endroits, est plutôt un réseau mondial de contacts entre les gens et leur environnement. Un réseau qui, peu à peu, altère les perceptions de l'espace urbain.

Pour l'oeuvre Next Memory City, on projettera les images vidéos réfractées de Seen sur un mur du pavil- lon canadien du Musée des beaux-arts du Canada à Venise. Sur le mur opposé, l'oeuvre Chinatown de Awad sera installée. Il s'agit d'une grande photographie d'une vue fixe et surexposée prise à Toronto. Chinatown reproduit uniquement des objets en mouvement tels des gens et des tramways. Toute l'architecture statique et environnante demeure invisible. L'arrière-plan de la vie urbaine disparaît. La dernière et troisième partie de l'installation, Channel, est une oeuvre sonore qu'ont créée Egoyan and Rokeby. Ce dernier explique qu'elle a été conçue comme accompagnement aux deux parties visuelles de NMC. Une chaîne audiophonique à huit canaux, installée au milieu des oeuvres visuelles, diffusera des sons enregistrés à Venise et à Toronto. Provenant des espaces urbains, ces sons s'assimilent aux images, les libérant ainsi de la planéité du mur. Les sons pris à Venise suivront le canal qui unit les deux installations visuelles, et les sons pris à Toronto suivront la direc- tion inverse. Les différences entre les univers sonores des deux villes sont extrêmes! On observe ici la façon dont les immeubles sculptent l'acoustique architecturale des espaces. Les sons portent en eux l'empreinte de l'architecture d'origine sans pour autant la montrer ou y faire référence.

Next Memory City est une production de Alphabet City et de Interaccess, le Centre d'art en médias électroniques de Toronto. La création de NMC a été rendue possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada et du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international.

haut haut  

 

Valid XHTML 1.0!
Valid CSS!