retour à HorizonZéro HorizonZero 18 vertical line layout graphic english >  

version imprimable  >

réflexion : quintessence
Voyez cet article en version Flash  nécessite Flash 7 >

Quintessence, entropie négative et horizon des événements
HorizonZéro change peut-être d'état, mais son énergie demeure
par Sara Diamond, traduit par Danielle Henripin

Le projet www.Horizonzero.ca est né il y a près de quatre ans. C'était à l'occasion d'une rencontre avec Peter Homulos, sous-ministre adjoint du Patrimoine canadien, qui était à l'époque responsable du programme Culture canadienne en ligne. J'ai fait valoir que le Canada pourrait tirer profit de la création d'un espace de diffusion sur le Web offrant la possibilité de présenter la culture numérique et l'art novateur des nouveaux médias, ainsi que des réflexions concernant ces pratiques. Le Banff Centre était intéressé au projet et s'est engagé à le soutenir.

HorizonZéro serait une vitrine, une galerie, un espace propice au dialogue. Le projet mettrait à l'épreuve les capacités interactives du Web et mettrait en valeur, à chaque page, la créativité des designers canadiens. HorizonZéro serait une base de données. HorizonZéro serait bilingue. HorizonZéro ferait appel à des collaborateurs de toutes les régions du Canada et des diverses cultures. HorizonZéro rendrait enfin justice au dynamisme des nombreux artistes de l'Institut des nouveaux médias de Banff. Et, bien sûr, HorizonZéro exigerait un effort collectif considérable, qui témoignerait de la qualité des ressources canadiennes en matière de réalisations individuelles et de collaboration créatrice.

Peter et ses successeurs à Patrimoine canadien ont adhéré à cette vision. Ils ont financé la lumineuse constellation de HorizonZéro pendant trois ans.

Le financement de HorizonZéro est maintenant terminé. La constellation scintillante est devenue nova, étoile filante, pluie de météorites : son rapport au temps et à l'espace dessine maintenant un arc, du raz-de-marée synchrone aux archives éternelles et rayonnantes. Notre production pour le Web est passée de l'horizon des événements à l'espace de la matière noire, à l'univers de la quintessence. Son écho et son reflet vont se propager à travers les réseaux des connaissances virtuelles. J'espère vivement que, grâce à sa capacité de créer des amas stellaires, de s'étendre et de susciter des frictions, des répulsions et des transformations créatrices, le magazine continuera de permettre aux internautes de transformer la matière ancienne en matière nouvelle et d'extraire, de ses crevasses et de ses replis généreux, de nouvelles richesses.

HorizonZéro deviendra bientôt une ressource à découvrir, un site de mémoire et de réinterprétation. Ainsi, il continuera de vivre grâce au mouvement perpétuel du site web. De plus, nous mettrons cette abondance à la disposition de tous en produisant une version DVD du site.

La transition de HorizonZéro d'un organisme vivant en une ressource matérielle ne doit pas laisser croire à l'entropie d'un système qui se serait subitement refermé au sein de la culture des médias au Canada (l'entropie est l'expression de la non-disponibilité de l'énergie permettant d'accomplir des tâches à l'intérieur d'un système - elle mesure le désordre, en quelque sorte). Il s'agit plutôt, pour HorizonZéro, d'un changement de phase, d'une modification de son mouvement périodique, qui mène la publication vers une nouvelle forme. HorizonZéro passe ainsi de l'état de liquide perméable à la forme plus solide du DVD. Toutefois, le site restera présent au sein de l'atmosphère gazeuse de l'espace virtuel. Nous espérons qu'il contribuera à la circulation des connaissances culturelles dans les nouveaux médias et dans les formes connexes pendant de nombreuses années.

Je tiens à remercier les nombreuses personnes qui ont permis à HorizonZéro d'assumer sa brève et rayonnante incarnation, plus particulièrement les réalisateurs et réalisatrices, les productrices, les rédactrices et rédacteurs, les designers, les programmeurs et programmeures, les recherchistes, ainsi que les nombreux collaborateurs et collaboratrices. J'ai eu un immense et profond plaisir à créer ce nouveau territoire avec vous. Il n'est pas facile de le laisser disparaître à l'horizon. Mais je sais que sa lumière et son énergie perdureront.

Sara Diamond est la rédactrice en chef d'HorizonZéro.

haut haut  

 

Valid XHTML 1.0!
Valid CSS!