retour à HorizonZéro HorizonZero 07 vertical line layout graphic english >  

version imprimable  >

sur le chez-soi : diaspora
Voyez cet article en version Flash  nécessite Flash 6 >

la poétique du chez-soi
par Meera Sethi, traduit par Yves Lanthier

Je me demande souvent en quoi consiste la poétique du chez-soi. Quel rythme adopte-t-il? Quel esprit personnifie-t-il? Quelles énergies mobilise-t-il? Les notions de colonisation, de déplacement et de diaspora ont fourni le contexte d'un tel questionnement, mais les souvenirs d'un passé vécu dans les passages d'un lieu à l'autre interceptent ce cadre et lui donnent une voix narrative. Dans cette perspective, je me pose les questions suivantes : À quoi ressemblent ces expériences, accumulées au fil des déplacements? Comment s'expriment-elles dans l'art et la poésie, dans la création et la re-création quotidiennes de ma communauté et de mon environnement? C'est vrai : je suis issue de la diaspora et je mène une vie hybride. Sans cesse, je tisse la trame de la différence et, à chaque détour, je me reconstitue, je reconstitue ma communauté et mon environnement.

Parfois, cette reconstitution est un processus intuitif, ressenti en profondeur, dont je ne suis pas toujours totalement consciente. D'autres fois, je cherche activement et j'épouse ces tensions de l'identité, que j'en suis venue à accepter et à aimer.

Mon sens du chez-soi repose à la croisée d'expériences de vie particulières, qui m'ont ballottée en un grossier va-et-vient entre New Delhi et Toronto. Le chez-soi, pour moi, se situe entre d'une part le pays de ma naissance et de la mort de ma mère, et d'autre part celui de l'école primaire, de la maturité et de l'âge adulte- entre l'Inde et le Canada. À vélo dans les rues du quartier chinois de Toronto par une chaude journée d'été, je me souviens de balades dans la cohue du marché, près de la maison de mes grands-parents, à Delhi, sous le soleil brûlant de juillet. À cette jonction précise, ce point de fusion, je suis chez moi. Ou encore, à la veille de Noël 2002, ma famille et les amis de la famille sont réunis pour un repas « traditionnel », et pour chanter autour d'un père Noël coiffé d'un turban rouge, qui joue d'un tambour dhol. Je m'offre pour diriger le choeur enjoué des enfants : je ris, et balance mon bras d'un côté et de l'autre en parodiant allègrement le chef de choeur. C'est un moment de bonheur et de créativité, et c'est un chez-soi. Ce sont les graines dispersées de l'hybridité qui ont pris racine, et d'elles, sûrement, croîtront bientôt des fruits pour les générations à venir.

Tout simplement, le chez-soi, c'est l'amour, le rire, le soleil, un lieu où j'aime être et recevoir, dont les portes, comme celles du coeur et de l'esprit, sont grandes ouvertes.

Meera Sethi est une écrivaine, artiste et éducatrice établie à Toronto. Elle détient un baccalauréat en beaux-arts avec spécialisation en travail en studio et une maîtrise en études interdisciplinaires, tous deux décernés par l'Université York.

haut haut  

 

Valid XHTML 1.0!
Valid CSS!